Select Page

Paris, le 7 novembre 2014 — La Guilde des Artistes de la Musique organisait aujourd’hui le GAMDay, première journée dédiée aux artistes de la musique, en partenariat avec la Gaîté Lyrique, le Numa, Opinion Valley et Soundslab. L’objectif ? Dépoussiérer le débat sur l’avenir de la musique.

https://twitter.com/la_gam/status/530657924906233856

Artistes et start-ups françaises ont échangé sur les opportunités concrètes pour optimiser le travail de l’artiste à l’heure du digital. Comment émerger, produire et vivre de son talent grâce aux nouveaux outils digitaux ?

La GAM a apporté une réponse en 7 startups, sélectionnées pour leur éthique et leur accompagnement des artistes :


10h30

Soundsgood permet aux artistes de partager leurs sélections musicales pour faire connaître leur univers

Grâce à Internet, 30 millions de titres sont accessibles en un clic. Pour émerger et faire connaître leurs productions, les artistes doivent se constituer une base de fans — c’est de ce constat qu’est parti Josquin Farge, CEO et co-fondateur de la start-up Soundsgood, nouveau service de curation musicale où les internautes peuvent écouter les sélections d’influenceurs, artistes, labels, journalistes et passionnés de musique.

http://soundsgood.co

En proposant la playlist des morceaux qui les inspirent et en y insérant leurs propres titres, les artistes peuvent animer et de développer leur communauté de fans grâce à un contenu musical bien plus riche et viral qu’une simple photo ou tweet. Le format de la playlist leur permet de vraiment faire découvrir leurs univers musical sans avoir à produire de nouveaux morceaux pour autant.

Il est beaucoup plus facile d’appréhender l’univers d’un artiste en écoutant ses sélections sur Soundsgood qu’en lisant une biographie ou en écoutant un seul de ses titres — Josquin Farge, co-fondateur de Soundsgood

Darween, DJ et producteur du collectif Bass Y Bouzouk a ensuite expliqué ce que lui apporte Soundsgood en tant qu’artiste :

Découvrez les sélections de DJs, artistes, designers, journalistes, animateurs radio et passionnés de musique sur http://soundsgood.co


10h45

Air aide les artistes à pré-maquetter leurs titres en quelques secondes.

http://www.air-theapp.com/

La start-up Air est venue présenter en avant-première son application ipad qui permet aux artistes de pré-maquetter un morceau en quelques secondes. L’artiste se filme en train de chanter ou de jouer sur la bande-son ou la sample de son choix. Le résultat ? Une vidéo qui compile l’enregistrement, la bande son tout en montrant l’artiste en plein travail.

La parole a ensuite été donnée à Hicham Kochman, rappeur français plus connu sous le nom Axiom. Il a rappelé la nécessité pour tout artiste de s’occuper lui même de la promotion de ses morceaux : si avant, on allait rapper dans la rue pour faire connaître ses morceaux, aujourd’hui on montre le processus de création, on prend une photo du studio, on fait écouter un aperçu de ce que le titre sera.

On a besoin de rapidité et de choses simples. L’appli Air me permet de teaser où je veux, en studio, à la maison, à l’extérieur. Cela me permet de parler aux gens.
Axiom, rappeur

Plus d’informations en attendant la sortie de l’app sur leur site Internet.


11h00

UniqueSound met en relation les compositeurs avec les marques productrices de vidéos.

http://www.uniquesound.com/

C’est Audrey Ismaël, compositrice et membre du groupe Smoking Smoking qui a d’abord pris la parole en se posant la question : Comment vivre de ma musique ? Entre l’enregistrement de ses disques et les concerts, Audrey a pensé mettre en musique des films institutionnels et des publicités. Mais en tant qu’artiste, il est difficile de répartir son temps entre le démarchage de clients et son vrai métier de compositrice : Comment trouver des clients avec qui travailler ? C’est compliqué de contacter des marques directement, on ne connaît pas leurs besoins, on ne sais pas qui contacter.

La plateforme UniqueSound lui permet de rentrer directement en contact avec des clients et de faire exister sa librairie de compositions.

UniqueSound permet aux artistes et aux compositeurs de vivre de la musique de manière un peu plus automatisée. — Audrey Ismaël, compositrice

C’est ensuite Romain Cochet, CEO et cofondateur de la start-upUniqueSound qui a ensuite pris la parole : Nous nous occupons de l’effort commercial qui permet aux artistes de monétiser leur talent.

C’est que pour une marque aussi cela prends du temps de trouver un compositeur. UniqueSound souhaite donc accompagner l’explosion des vidéos de marque (2 millions en 2013, 4 millions en 2015 et 10 millions en 2018) en tant que “matchmaker” entre compositeurs et marques. Celles-ci déposent un brief sur la plateforme et reçoivent ensuite 5 à 10 propositions musicales de différentes artises.

Plus d’informations sur leur site Internet http://www.uniquesound.com/


11h15

Bandsquare permet aux artistes de transformer leur fans Facebook en contacts qualifiés.

https://www.bandsquare.com

C’est Axel Bauer, père fondateur de la GAM, qui a introduit Chloé Julien, fondatrice de Bandsquare, une plateforme qui fait venir les artistes dans votre ville à partir d’un certain nombre de votes des fans :

Avec les nouveaux outils digitaux comme Facebook, on peut voir la localisation de nos fans. Je sais que j’ai des fans en Finlande, cela peut me donner des idées pour aller y faire un concert. — Axel Bauer, Artiste

Chloé Julien s’est adressée à tous les producteurs en leur partageant son expérience :

Un artiste à besoin de fans et d’une audience rassemblée au même endroit pour y faire des concerts. Avec Bandsquare, tout part de Facebook, on prend ces fans et on les transforme en audience qualifiée pour les artistes.

Avec Bandsquare, l’artiste propose à ses fans Facebook une tournée dans les villes réunissant un nombre suffisant de votes. Cela lui permet de convertir son audience Facebook en base d’emails qualifiés et de leurs proposer d’autres expériences participatives.

Découvrir Bandsquare sur le site https://www.bandsquare.com


11h30

Pause café


11h45

Soonvibes permet aux artistes de confronter anonymement leur musique aux internautes et aux producteurs.

http://www.soonvibes.com/

C’est Arnaud Guednee, CEO et cofondateur qui a pris la parole. Soonvibespermet aux artistes d’obtenir un avis objectif sur sa musique et aux pépites musicales d’émerger que vous ayez 500 ou 5000 fans Facebook pour vous soutenir. La méthode ? Vous publiez votre morceau à l’aveugle auprès d’une communauté qui l’écoute, vous donne son avis. Les morceaux les plus votés sont ensuite proposés à des labels une fois votre identité révélée.

Que vous ayez 500 ou 5000 fans Facebook, votre musique a autant de chance de sortir du lot sur Soonvibes. — Arnaud Guednee, cofondateur de Soonvibes

Soonvibes c’est 8500 visiteurs uniques par mois et plus de 1000 musiques uploadées par mois dont 85% encore non signées.

Plus d’infos sur le site http://www.soonvibes.com/


12h00

Traxair permet de mesurer les royalties dûs aux artistes grâce à une technologie de veille sur Internet, la TV et la radio.

http://www.trax-air.com/

DJ et co-fondateur de Traxair, Stéphane de Saint Louven nous confie son étonnement quand il doit remplir à la main les fiches de la SACEM pour déclarer les titres qu’il vient de mixer, leur identifiant, la date, le lieu alors que son Smartphone peut reconnaître directement la musique ?

Cela lui a donné l’idée d’une technologie qui permette de mieux suivre l’utilisation de leur répertoire d’autant plus que les sociétés gestions sont tenues de se conformer à une nouvelle directive européenne en ce sens.

En 2010, 3,6 milliards d’euros n’ont pas pu être reversés aux artistes à cause de déclaration incomplètes ou mal renseignées. Avec Traxair, nous souhaitons aider les sociétés de gestion à prendre le train du numérique éviter cette perte pour l’industrie. — Stéphane, co-fondateur de Traxair

Grâce à une technologie de reconnaissance musicale innovante, Traxair permet de monitorer l’usage d’un morceau sur Internet, la télévision et la radio. On dresse un reporting précis de toutes les œuvres diffusées pour les sociétés de collecte. On a travaillé avec Microsoft pour analyser la musique en continue et reconnaître aussi la musique modifiée (de la compression radio au remix d’un DJ par exemple).

Cette solution permet aux sociétés de gestion des droits d’être mieux informées sur l’utilisation réelle de leurs œuvres pour accélérer et mieux redistribuer les sommes collectées pour les artistes.

Plus d’infos sur leur site internet http://www.trax-air.com/


12h15

Expressive permet de retrouver la sensibilité d’un instrument acoustique quand on compose sur ordinateur.

http://tem-project.com/

Adrien Alexandre de la start-up Expressive est venu présenter un outil de création musicale encore secret… nom de code Tem Project.

Tout part d’une simple question : comment être musicalement expressif en musique électronique ? Les instrumentistes ont un jeu spontané, une relation avec leur instrument. Mais en musique électronique, le musicien devient très technicien avec des outils compliqués.

Nous rêvons au jour où les artistes pourront manipuler les matières sonores électroniques avec la même sensibilité que les instruments acoustiques. — Adrien Alexandre de Expressive

Tem project travaille depuis 2 ans sur une technologie secrète qui se veut accessible, intuitive et précise pour qu’elle s’intègre à tous les environnements de création musicaux numériques et analogiques. L’arrivée sur le marché est prévue courant 2015.


Pour rappel, la Guilde des Artistes de la Musique est une association qui réunit des artistes-musiciens de toutes sensibilités, esthétiques et générations confondues, désireux de replacer l’artiste au centre des discussions et décisions prises par et pour la filière musicale.​ Elle a été créée à l’initiative d’Axel Bauer, de Kent et d’Issam Krimi.

Article également publié sur Medium